Financement autour du logiciel libre

Création

Développer un logiciel libre demande du temps, c'est la principale ressource critique. La programmation du logiciel et l'écriture de la documentation afférente n'est pas tout. Toujours d'un point de vue technique il faut aussi gérer la distribution du logiciel (mise en place de zones de téléchargement, et souvent d'un site web) et gérer les contributions externes.

D'un point de vue plus humain il faut enfin créer et animer la communauté autour de ce logiciel ainsi qu'assurer la promotion de ce logiciel pour qu'il soit remarqué et utilisé dans le but que sa base d'utilisateurs dépasse le seuil critique qui en assurera la pérennité.

Il est très souvent nécessaire de financer tout ce temps de travail. Différents modèles de financement coexistent. Ils dépendent de la structure et de la taille du projet, de sa maturité et de ses objectifs.

Accompagnement à l'usage

Les licences libres facilitent l'accompagnement à l'usage. En effet, du fait qu'un logiciel libre puisse être distribué par n'importe qui, il n'y a pas de contrainte à la transmission d'une copie du logiciel conseillée par l'accompagnateur, que ce soit en milieu scolaire ou professionnel.

Framasoft a publié en septembre 2020 un annuaire des acteurs et actrices de l’accompagnement au numérique libre comprenant aussi bien des amateurs que des professionnels.

Last modified: Thursday, 1 October 2020, 5:11 PM