Trouver des logiciels libres

« Mais où donc trouver ces fameux logiciels libres qui font tant rêver ? »

Dans les faits cela peut-être assez compliqué et varie fortement d'un logiciel à l'autre.

Avoir connaissance de l'existence d'un logiciel

Premier problème, si vous ne savez pas que tel logiciel existe, vous ne pourrez l'utiliser. Dans un premier temps vous pouvez consulter des annuaires de logiciels libres pour trouver votre bonheur, des équivalences à vos logiciels propriétaires, voire des logiciels qui n'ont pas d'équivalent propriétaire.

Framalibre

Historiquement, Framasoft était un annuaire de logiciels, pas forcément libres, créé par deux enseignants (Alexis Kauffmann, prof de maths et Véronique Boukali, prof de français, d'où le nom Fra(nçais)-Ma(ths)-Soft). Framasoft s'est engagée totalement dans la promotion du logiciel libre et a lancé de nombreux services en ligne reposant sur le respect de la vie privée et la lutte contre la dépossession des données.

L'annuaire a depuis été restauré et mis à jour sous le nom de Framalibre. Vous y trouverez une source d'information conséquente.

Wikipédia

L'encyclopédie libre est également un bon point d'entrée, notamment l'article Liste de logiciels libres.

Alternatives

Dans un premier temps le plus simple est de chercher une alternative à tel logiciel propriétaire. Voici quelques pistes :

Télécharger un logiciel libre

Si vous utilisez une distribution Linux (Ubuntu, LinuxMint, Debian, Fedora, Mageia, etc.) privilégiez toujours le gestionnaire de paquets (ou logithèque) fourni avec la distribution : cela vous assure une installation simple, propre (avec toutes les dépendances nécessaires) ainsi que les mises à jour et la suppression facile le cas échéant.

Dans tous les autres cas vous devrez vous rendre sur le site Web du logiciel. La qualité de ces sites varie énormément selon les moyens humains, financiers et communicants des développeurs.

Quelques exemples :

  • Firefox : site moderne, traduit dans de nombreuses langues, détection de la plateforme, facile à télécharger
  • GIMP : site moderne, en anglais seulement, détection de la plateforme, assez facile à télécharger
  • slowmoVideo : site austère, en anglais seulement, uniquement une version Linux (logiciel permettant de créer des effets slowmotion sur vos vidéos)
  • Xournal++ : pas de site, seulement un dépôt github, il faut repérer le widget Releases dans la colonne de droite pour accéder aux téléchargements
  • GhostScript pour MacOSX : une page Web du XXe siècle, dont l'adresse à changé récemment, si tu connais pas, tu trouves pas.

À noter que beaucoup de logiciels libres que l'on pourrait qualifier de « confidentiels » sont hébergés sur github (dans une moindre mesure gitlab et framagit), une plateforme destinée aux développeurs. Cela n'empêche pas les non-développeurs de télécharger les versions proposées !

Important : libre vs gratuit

Encore une fois il convient d'insister sur la différence entre libre et gratuit. Du logiciel dit « gratuit » n'est pas libre !

Si un logiciel est libre, cette information est clairement affichée. Ne vous laissez pas avoir par des sites qui propose de télécharger des logiciels gratuits !

Last modified: Friday, 2 October 2020, 1:35 PM